ÊTRE BÊTE – POINT D’INTERROGATION

SOUS–TITRE DE L’ÉDITION 2018

C’est un fil conducteur, qui a pour but de donner une « couleur », une dimension sensible à chaque édition du Festival, sans conditionner l’ensemble des spectacles programmés. Pendant l’année, le « sous-titre » est exploré sur le territoire ; un projet participatif dont sont complices, habitants, établissements scolaires, maisons de quartier, acteurs locaux… Diverses générations et multiples savoir-faire de la région sont alors investis dans le processus de création. Des rencontres qui se transforment en matière pour le projet ; créer ensemble, pour une mise en lumière pendant le festival. Au cours du festival, le sous-titre prend la forme d’un projet artistique qui se déploie dans la ville ; il est là pour ponctuer l’évènement, lui donner un rythme, marquer des temps forts. Cette année, une journée spécifique à la thématique viendra clôturer la 32ème édition de Chalon dans la rue : comme un dimanche à la campagne, convivialité et partage seront à l’ordre du jour sur la place du collège.