Artiste associé

BATTRE ENCØRE

Anarchitecture foraine – biche imprimée
Rue des Jacobines, Chalon-sur-Saône – Février 2020

 

Tentative de remettre en mouvement un cœur de pierre dont les battements se seraient pétrifiés,
sentiments bétonnés,
armés.
Habitude et routine sont les syndromes précurseurs d’une mort clinique de l’émotivité : l’apathie
(à minima 10 fois plus contagieuse que le covid-19, selon mon buraliste !..)
Toi ma ville, ma vie, que je vois tous les jours mais ne regarde plus.
Ne me reste plus que,
pour me satisfaire,
quelques vils amours tarifés,
si vite consommés,
si vite consumés.
Un croisement, une furtive apparition, un simple regard, qui,
souffle court sur ces braises qui refusent de s’éteindre,
saura raviver la flamme
et peut être même,
me permettre,
de battre,
encore.

 

Germain Ipin
Février 2020

  • MATIÈRES BRUTESPhotos de repérage en mètres linéaires, tressage sur IPN
    CNAREP l’Abattoir – Novembre 2019
  • GOOD ROAD TO FOLLOW – ØMarqueur sur fenêtre de TER, paysage en mouvement
    Entre Lyon et Chalon – Décembre 2019
  • – ICI / HIGHER –Peinture sur pignon, entrée de Ville
    CNAREP – Quai de Saône / Chalon sur Saône – Janvier 2020
  • PENSE BËTEAvec Antonin Leclere 
    Toulon – le 11 mai 2020.

Centre National des Arts de la Rue
et de l'Espace Public

03 85 90 94 70