Susciter le mouvement

Investir la ville, c’est aussi changer ses usages, le temps du festival. Créer de nouvelles circulations et des chemins de traverses, inventer ses propres passages, dépasser les frontières physiques et symboliques.

Depuis 2 ans, les centres névralgiques du festival se déplacent. En 2019, la Place des Publics emménage au square Chabas, le Jardin des Kids sur l’Esplanade Michel Allex, autour du conservatoire. La programmation investit de nouveaux quartiers. Le centre-ville reste bien sûr au coeur de la manifestation, mais l’emprise du festival s’élargit.

Pourquoi de tels changements ?
 
Parce qu’un festival des arts en espace public est avant tout un festival qui investit la ville et la valorise. Nous souhaitons chaque année mettre en lumière de nouveaux lieux, amener les festivaliers à découvrir des espaces excentrés et pourquoi pas permettre aux chalonnais de regarder leur ville autrement.

La ville en récit
La localisation des points clés du festival n’est pas due au hasard. Elle s’inscrit dans l’histoire développée tout au long de l’année par le sous-titre ; la ville participe à un récit.
L’édition 2019 porte sur l’eau….
La Place des Publics s’installe au square Chabas…
Le festival investit le quartier Saint-Cosme…
Le lien ?
L’eau, la Saône, le canal.
Fin XVIIIe, le canal traverse Chalon-sur-Saône. 3 bassins accueillent les bateaux : le bassin Saint-Cosme (près du débouché du canal), le bassin de la Gloriette (actuel square Chabas) et le bassin de l’Obélisque (actuel boulevard de la République).
En 1849, l’arrivée du train entraîne le comblement des bassins de l’Obélisque et de la Gloriette. Au début du 20e, le boulevard de la République remplace les voies de chemin de fer.

Nous voici en 2019, sur ces lieux symboliques marqués
dans le passé par la présence de l’eau. La Place des Publics
remplace le bassin de la Gloriette, les artistes les bateliers.

Ancien bassin du canal du centre : commencés fin juin 1959, les travaux de comblement du bassin sont menés activement tout au cours de l'été. L'écluse, le pont des Fainéants et le début de la Grande rue St-Cosme 18 Août 1959 © Charles Gros

Une programmation par quartiers
1200 représentations se déroulent pendant 4 jours sur l’ensemble de la ville. Elles explorent le centre-ville, mais aussi le quartier Saint-Cosme, la gare, Boucicaut, la Citadelle… Chaque zone propose une programmation complète à la journée. Si vous le souhaitez, arrivez le matin et repartez en soirée. Pas besoin de se déplacer.

 

Retrouvez par ici la programmation par quartiers. 

 

 

 

Photos © Michel Wiart

Chalon dans la rue vient bouleverser les habitudes des chalonnais, en créant des espaces piétonnisés, en transformant les parkings en théâtre, en investissant des lieux en friche. Cette surprise, nous souhaitons aussi la faire vivre aux festivaliers, en mettant chaque année en lumière de nouveaux quartiers, en déplaçant la Place des Publics et le Jardin des Kids. L’édition 2019 investit le quartier Saint Cosme, avec le Jardin des Kids et le collectif du Galpon, le Stade Garibaldi et le quartier de la citadelle avec une programmation sur toute la journée et en soirée. De l’autre côté de la ville, le Port Nord et le Lac des Prés Saint-Jean offrent un décor atypique. L’idée est à la fois de trouver le lieu qui révélera le mieux chaque spectacle et de susciter la surprise du spectateur qu’il soit chalonnais ou non.

Chloé Valette, responsable de la programmation
de la Sélection Officielle et du Jeune public