Chalon dans la rue accompagne des artistes portés par la volonté de “construire avec”. Avec la ville, avec ses habitants. Chaque année, des chalonnais sont invités à s'immerger dans l’activité de Chalon dans la rue en participant à des créations d’artistes en résidence. Figurants, acteurs amateurs, danseurs, témoins, petites mains... les interventions dépendent du projet artistique et de son étape de travail. Il s’agit de partager avec des artistes et un groupe une expérience collective et créative unique. Pas de prérequis nécessaire, tout le monde est le bienvenu ! 

LES PROJETS 2021

I AM NOT GISELE CARTER - Collectif Balle Perdue

Date :  A suivre! 

Incarner des figures fantomatiques, des présences, des icônes et autres personnages singuliers. En solo, en duo ou en groupe. Créer des tableaux vivants. Telle est la proposition du collectif Balle perdue à une dizaine de participants. Portés par la directrice artistique, ils deviennent les personnages clés de micro vidéos et de prises de vues photographiques utilisées pour construire l’atmosphère de I am not Giselle Carter. 

SILVER BOOM - Cie Asphalt Piloten

Dates : du lundi 19 juillet au mercredi 21 juillet de 9h à 12h30, jeudi 22 juillet de 15h30 à 18h et performance du vendredi 23 juillet au dimanche 25 juillet de 17h à 18h.

Silver Boom bat en brèche les clichés sur la femme expériencée dans l’espace public. La création montre ces corps fragiles dans toute leur beauté et leur expressivité.

Des femmes de plus de 60 ans sont intégrées au projet. Des femmes sans expérience particulière, prêtes à mettre en valeur ces corps “cachés”, en créant des images à la fois fortes et douces.    

NYCTALOPE - Cie le Polymorphe 

Dates : Mercredi 21 juillet de 10h à 00h et performance du jeudi 22 juillet au samedi 24 juillet de 19h à 00h.

Nyctalope (qui voit la nuit), est une pièce chorégraphique et plastique qui interroge le rapport des femmes à l’espace public, la nuit. Comment les femmes traversent-elles la ville lorsque le jour disparaît ? Quelles sont leurs stratégies d’évitement et de contournement ? Nyctalope crée des installations plastiques vivantes, des cartographies sensibles de la ville. La création détourne les lieux communs, une rue étroite, un arrêt de bus, une lumière sous un lampadaire et invite les femmes à se les réapproprier. Le groupe de participantes devient un chœur en mouvement traversant la ville nocturne.