Détachement International du Muerto Coco
Danser dans mon petit salon sans me poser de questions

Parti pris de création
Durée du spectacle : 1h15
Jauge : 300 personnes
  • Théâtre de rue
  • nonvoyant-malvoyant
  • pmr
À partir de 12 ans

Horaires et lieux

Jeudi 21 juillet

22h30 - Pastille 42 : 6, rue du Cloître Saint-Vincent

Vendredi 22 juillet

22h30 - Pastille 42 : 6, rue du Cloître Saint-Vincent

Samedi 23 juillet

22h30 - Pastille 42 : 6, rue du Cloître Saint-Vincent

Tout démarre comme une enquête naïve : de quoi parle-t-on quand on dit le mot « virilité » ? Tu peux me le dire, toi ? Après plus d’un an de récolte de témoignages, naît un spectacle où se mêlent expériences personnelles, autofiction et propos d’inconnu.e.s. Un drôle de poème fragmentaire qui se dit et qui se danse. En costard ou en culottes en dentelle. De la poésie documentaire. Peut-être une comédie musicale. Sur un canapé, au milieu des gens.

Naive documentary poetry, told and danced, in suits and lace panties, on a street couch. The beginning of a manliness investigation, maybe a musical in which one dreams what life could be without it.

Crédits photo : Pierre Acobas

Détachement International du Muerto Coco

c/o Nicolas Buclin
97, rue Abbé de l'épée
13005 Marseille

Tel : 06 87 31 55 68
https://muertococo.jimdofree.com/
muertococo@yahoo.fr

Danser dans mon petit salon sans me poser de questions

Année de création : 2022

Distribution : Conception et interprétation Maxime Potard / Texte Maxime Potard et les interviewé·e·s / Regard extérieur & chorégraphique Leonardo Montecchia / Régie et construction Loïc Lavaut / Regard complice Marc Prépus, Raphaëlle Bouvier, Paola Rizza / Regard musical Roman Gigoi, Thomas Koenig / Costumes Julie Honoré, Virginie Breger, Madeleine Bourgeois, Lara Guéret / Confections scéniques : Adèle Boré Juteau, Nana KnödlerCréation lumière Julien Sabato / Chorégraphe [en alternance] Julien Dégremont / Production Charles Bodin

Coproductions : Scène conventionnée Théâtre Joliette (Marseille) ; Pôle arts de la scène - Friche la Belle de Mai (Marseille) ; Scène nationale Théâtre la Passerelle (Gap) ; CNAREP Le Citron Jaune (Port Saint-Louis du Rhône) ; L’Atelline (Juvignac) ; CNAREP L'Abattoir (Chalon-sur-Saône) ; Superstrat (Saint-Étienne).

Subventionné par : DRAC Paca ; Région Sud ; Département des Bouches du Rhône ; Ville de Marseille ; SACD / DGCA / la Copie privée - Ecrire pour la rue.

Avec le soutien de : La Cave Poésie René-Gouzenne (Toulouse) ; l’Université de Montpellier (Montpellier ) ; Animakt (Saulx-les-Chartreux) ; Le Centre culturel de Cucuron Vaugines (Cucuron) ; Le Klap - Maison pour la danse (Marseille) ; L’Amicale laïque Tardy (Saint-Étienne) ; CNAREP Lieux publics (Marseille).

Aides : Accompagnement à l'administration et à la production: LO BOL - Comptoir du Spectacle

Retour