île de La Tortue (L')
Les flammes, c'était moi
Commémoration déambulée pour salle des fêtes et son parvis

Sélection Off
Lieu de convivialité :
Durée du spectacle : 1h15
Jauge : 150
  • Théâtre de rue
  • pmr-accompagne
à partir de 10 ans

Horaires et lieux

Prochainement

Infos réservation

Billetterie auprès de la compagnie

Infos Billetterie

Avec "Les flammes, c’était moi", la compagnie L'île de La Tortue s’empare de "La Thébaïde" de Stace : poème épique retraçant le célèbre mythe de la famille d’Antigone. Elle convie le public dans le décor d’une salle des fêtes municipale, à la commémoration du décès de Polynice, victime de violences policières. Porté par un groupe de femmes héroïques, le récit fondateur et millénaire d’une guerre fratricide résonne avec nos drames sociaux contemporains pour révéler le courage et la résistance de celles qui restent après l’inacceptable. Cette création s’articule avec un temps de transmission auprès d’un groupe de femmes permettant une adaptation contextuelle de la pièce au gré des territoires de représentations. Bien loin du ressentiment ou de l'amertume, cette création questionne avant tout, nos humanités par le réenchantement du verbe, de l’espace et des corps.

With "Les flammes, c’était moi", the company L'île de La Tortue takes on "La Thébaïde" written by Stace : an epic poem retracing the famous myth of Antigone's family. The public is invited to the setting of a municipal village hall to commemorate the death of Polynices, victim of police violence. Carried by a group of heroic women, the founding and thousand-year-old story of a fratricidal war resonates with our contemporary social dramas to reveal the courage and resilience of those who remain after the unacceptable. This creation is articulated with a time of transmission with a group of women allowing a contextual adaptation of the play according to the territories of representations. Far from resentment or bitterness, this creation questions above all our humanities through the re-enchantment of words, space and bodies.

Crédits photo : Fabrice Neddam

L' île de La Tortue

Sophia Antoine

22 allée des mésanges, 93320 Les Pavillons-Sous-Bois

France

Tel : 06 63 66 33 95
https://liledelatortue.fr/
sofiasept@gmail.com

Les flammes, c'était moi

Année de création : 2024

DISTRIBUTION : Autrice et dramaturge : Sarah Mathon / Regard extérieur – mise en espace : Sophia Antoine / Création musicale : Edgar Sekloka / Costumes : Margaux Sanglier / Régie technique : Antia Santoni / Interprètes : Sophia Antoine, Annie Chorowicz, Laura Terrancle, Edgar Sekloka, Sarah Mathon et Les Clameuses (2 à 5) et/ou un groupe de femmes. COPRODUCTIONS : Les Ateliers Medicis (93) / Superstrat – Parcours d’expériences artistiques (42) / Ville de Clichy-sous-Bois (93) / L’espace 93 (93)/ Nil Obstrat (95) / L’ Atelline – lieu d’activation art et espace public (34). SUBVENTIONNE PAR : Région Ile-de-France, DRAC Ile-de-France. AVEC LE SOUTIEN DE : Latitude 50, pôle arts du cirque et de la rue (Marchin. Belgique) / Animakt, Fabrique vivante d'arts, de liens et de culture (95) / La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance (31) / Le Tamanoir, scène des musiques du monde (92) / le Chapiteau de La Fontaine Aux Images (93) / Réseau Actes if (Ile-de-France). AIDES : Bourse d’écriture pour l’espace public Beaumarchais-SACD (2020) / CNAREP Chalon dans la rue : Aube de la création 2022.

Retour