Vague


Hiatus

Du 9 au 21 mars 2021
Du 28 avril au 8 mai 2022

Genre artistique : Théâtre visuel, gestuel et sonore.

Résidence en 2022 : Du 28 avril au 8 ma

HIATUS est un acte théâtral, gestuel et sonore qui éclot dans les interstices spatiaux et temporels : les terrains vagues/ les entre-deux (forêt, champ, périphérie), à l’aube ou au crépuscule. HIATUS c’est des figures, seules, en errance, qui se croisent puis se rencontrent dans une des dernières zones libres d’invention et de rassemblement. Ensemble ils.elles initient une nouvelle façon d’être au monde, de se nouer, de se consoler. Ces figures en métamorphose créent un mouvement commun porté par la force du rêve, de la résistance et de la liberté. HIATUS est une danse en hommage à nos rituels intimes. Une danse du dedans. Une danse des corps enfouis et de la mémoire.
C’est une brèche. Une tentative qui naît en lisière. 

Les artistes trouveront les imbrications et les structures à leurs matières physiques et sonores. Ils iront dialoguer en territoire HIATUS, zone en lisière. Et travaillerons également la visibilité de ces corps dans la nuit venue. 

> Résidence en 2021 : Du 9 au 21 mars

Hiatus est un interstice/ une rupture/ un écart/ une brèche/ une cassure. La figure dessine un portrait, un visage, des contours, des traits, des expressions, de l’air, de l’aspect, de la forme, de l’image. Le Tumulte est rempli de désordre, d’agitation, de chaos, de bruit, de mouvement de foule, de trouble, de déchaînement et de passion. La SOUPAPE comme dépressurisation ; laisser s’échapper, lâcher le surplus pour éviter une explosion, un débordement. Elle raconte aussi l’issue. La compagnie travaille avec chacune de ces évocations. Hiatus est un acte gestuel, physique, théâtral et sonore qui s’exprime dans les interstices spatiaux et temporels: les terrains vagues/ les entre-deux (forêt, champ, périphérie). À l’aube ou au crépuscule. C’est une brèche. Une tentative qui naît en lisière. Hiatus ce sont quatre figures solitaires. Elles se croisent et se rencontrent dans cet espace de consolation, d’invention et de rassemblement. Ensemble ils.elles vont initier une nouvelle façon d’être au monde. Ces figures en métamorphose créent un mouvement commun porté par la force du rêve, de la résistance et de la liberté. 

Hiatus est une danse en hommage à nos rituels intimes. Une danse du dedans. Une danse des corps enfouis et de la mémoire. C’est un dialogue fragile en/avec soi et les autres qui questionne la construction de l’identité à travers le genre, l’héritage, l’éducation et les cadres sociaux actuels. Il tente de matérialiser l’expression et la réaction.

Compagnie Vague

7 rue Sainte-Marie
13005 Marseille

Maëlys Rebuttini : maelys.rebuttini@hotmail.fr 

06 07 85 15 27
http://www.compagnievague.org/
vague.association@outlook.com

Crédits photo : vignette Maëlys Rebuttini / ci-dessus Pépita Car / ci-contre Michel Wiart
Retour